Éliane Gamache… Je préfère avoir perdu cet argent que vivre 1/1000ème de sa souffrance !

IMG_0715

*Moi aussi*
(va t’il exister un nouveau hashtag pour toutes ces personnes?)

 »Les mirages de la jeune millionaire’‘ – article de Nathalie Petrowski paru de La Presse cette semaine

Oui moi aussi je fais partie de ces personnes qui ont fait confiance à Éliane Gamache, et qui ont perdu beaucoup d’argent.
J’ai refusé jusque là de témoigner publiquement, ou alors il fallait que cela soit anonyme, mais je réalise avec cette bombe médiatique, que nul n’est à l’abri, et qu’à la vue des commentaires reçus sur ma page personnelle, j’espère que ce partage pourra aider d’autres personnes.
Pas besoin d’être une personne naïve, désespérée et vulnérable comme décrivent les médias et les commentaires des gens. C’est loin d’être mon cas. Je suis une personne solide et qui sait où je m’en vais dans la vie. J’ai rebâti mon entreprise 1 mois après une perte totale lors d’un incendie majeur en 2014, alors que j’avais tout perdu, tout un exploit! alors loin de moi la naïveté et le désespoir que les médias mentionnent allègrement au sujet de toutes ces personnes. Il faut savoir faire la part des choses. Non, j’étais juste très intriguée par cette femme qui disait avoir réussi si jeune, je voulais connaitre son parcours, ses secrets, et apprendre d’elle. Après tout, elle avait écrit 2 livres, elle était partout dans les médias, elle a travaillé aux côtés de plusieurs  »dragons », donne des conférences dans tout le Québec, pourquoi ne pas y croire ? Apprendre de ceux qui réussissent, c’est une bonne tactique non ?!

Seulement j’ai vite déchanté, Dieu apparaissait trop souvent dans ses propos, ça en était une obsession et ça en devenait dérangeant dans le cadre des affaires. Je l’ai rencontré au moment de sa séparation avec le fameux Joe Scarpellino, elle était dépressive et aux idées suicidaires. Une fille sympathique, mais très fragile et j’ai vite compris que dans le cadre du mandat pour lequel je l’avais engagée, je ne pourrai pas compter sur elle. Et oui avec moi aussi, elle pouvait se fâcher si je n’appliquais pas à la lettre ses conseils, ou ses suggestions d’investissements. Heureusement que j’ai la tête sur les épaules et que ma lucidité me faisait toujours questionner et re-questionner. Et ça la dérangeait. J’ai vite décroché , mais mon argent était déjà encaissé lui!
Entre-temps elle a vendu son entreprise à Ariane Leduc pour parcourir le monde et se reconstruire moralement disait-elle, et surtout montrer l’exemple à ses clients qu’on peut tout quitter, repartir à zéro et retrouver rapidement le succès. C’était sa motivation. Mais ses clients qui avaient déjà payé devaient se retrouver avec une personne qu’on ne connaissait de nulle part et qu’on n’avait pas choisi à la base. Je suis restée malgré tout ouverte bien que déçue de ce brusque changement. Ariane a tenté tant bien que mal de reprendre les rennes, on s’est rencontrées 1 fois, mais sans suite.

Pourquoi je partage cette expérience ?
J’ai longtemps hésité à le faire, je ne voulais blesser personne. Éliane doit déjà pas mal regretter ses gestes en ce moment, et quelque part j’avais aussi cheminé de mon côté. Mais c’est  surtout parce que je me surprends à ne pas être dans la colère et la frustration. Et que je souhaitais partager ma vision différente sur ma triste aventure. Oui j’aimerai beaucoup pouvoir récupérer cet argent. Mais je suis profondément convaincue que dans la vie, chaque expérience est sur notre chemin pour apprendre quelque chose et devenir une meilleure personne.

Finalement je retiens que:
mon instinct est puissant et que je dois le suivre encore plus souvent. Mes premiers contacts avec Éliane Gamache ne m’incitaient pas à poursuivre, pourtant la curiosité était plus forte et je suis allée par dessus cet instinct
– comme dirait l’autre  »quand quelqu’un te montre qui il est, crois le » c’est si vrai, je le constate à chaque déception (rares heureusement)
je suis malgré tout reconnaissante d’avoir côtoyé Eliane, et d’avoir pu grandir à travers ces évènements décevants, ces questionnements, même si ce fut au final à mon détriment.
qu’est ce que l’argent, à côté de la souffrance que cette femme pouvait ressentir au moment de ses actes avec nous tous (d’ailleurs réalise t’elle vraiment l’ampleur?), et la souffrance qu’elle ressent en ce moment avec ce tourbillon médiatique ? Je préfère avoir perdu cet argent que vivre 1/1000ème de sa souffrance !
– que la vie est belle, la vie est bien faite, et que la roue tourne. Tout ce qu’on peut faire de mal intentionné revient sur notre chemin à moment ou un autre (oui je sais c’est très cliché, mais tellement vrai)
– et enfin, si je suis dans la colère et la frustration, je ne laisse pas place à la beauté et aux merveilles que m’offre la vie

Alors, bravo Ariane d’aller jusqu’au bout de tes envies et de tes convictions, et Eliane, je te souhaite sincèrement de la paix et de l’harmonie dans ta vie.

One thought on “Éliane Gamache… Je préfère avoir perdu cet argent que vivre 1/1000ème de sa souffrance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>